La mer

Et il est un jour arrivé
Marteler le ciel
Et marteler la mer

Et la mer avait embrassé moi
Et la délivré moi de ma caille

À rien ne peut m’arrêter maintenant

Os comentários estão desativados.

%d blogueiros gostam disto: